Adieu la France

Adieu la France

Le RIZ


Une journée en Enfer

Une journée en ENFER

 

18686568.jpg

 

 

Ou presque....Chaleur, poussière...... 

 

Ce n'est que moi et non Bruce Willis

 

.

 

futur blog1.jpg

 

.

Journée démarée à 8h00 et terminée à 19 heures

 

.

 

Vidéo

 

 

 

Je n ai pas fait que prendre des photos mais un bon tour de rein m'a calmé "direct" et  m'a rappelé que j'avais atteint un certain âge.

 

.

 

Et puis d'abord je suis à la retraiteRésultat de recherche d'images pour "gif animé retraite humour"

 

.

 

et la loi Thaie m'interdit de travailler même bénévolement

 

L'année prochaine, belle maman,  ne comptez pas sur moi

 

 

.

 

Ratraite peinard

 

 

 

 


25/11/2016
6 Poster un commentaire

La Culture du RIZ

 

 

 

 

 

 Le repiquage des plans de riz

 

 

On cultive le riz "Thai traditionnel" que l on peut acheter en France et le Riz "isan" plutot collant que l on mange avec les doigts pour accompagner les repas, un peu l'équivalent de notre pain.

 

Par manque d eau, un seule récolte par an alors que dans d autres régions il est possible  d en faire deux. Courant Juillet on repique les plants qui arriveront à maturite  vers le mois de Novembre.

 

  

La moisson se fait encore à la faucille et on se protège un maximum du soleil comme mon épouse.

 

 

 

 

 

Novembre 2009 (Nan au boulot, moi à la photo)

 

Au fait j'allais oublier : "Merci patron pour les dotations vestimentaires que je n'ai jamais porté, mais tu vois elles servent quand même"

 

 

 

 

 

 

 

Aprés la moisson et la mise en botte, on procède au battage, à noter : le "batteur" se fait payer en sac de riz

 

  

 

 

 

 

on bosse dur mais avec le sourire .......(pas toujours)

 

 

 

 

La mise en sac

  

 

On attache bien les sacs!

 

 

 

 

 

 

Pas un grain ne sera perdu et vous remarquerez que je mets la main à la pâte

 

je ne prends pas que des photos

 

 

 

 

La culture du riz en Issan

 

 

La Thaïlande nourrit la planète depuis des dizaines d'années avec ses exportations massives de riz bien qu'elle soit passée du premier au troisième rang des exportateurs de riz dans le monde.

J'ai regroupé dans cet article toute les étapes de cette culture. Vous découvrirez comment elle est pratiqué encore aujourd'hui dans les provinces rurales du pays et plus particulièrement dans mon village d'Isan

 

Aliment de base pour tous les Thaïlandais, le riz est au cœur de la culture siamoise. Les agriculteurs se transmettent ici de génération en génération leurs techniques et compétences rizicoles et cela fait 5 500 ans que ça dure !

La vie rurale en Thaïlande s’écoule et s’organise autour de la culture du riz.

 

 

De Juin à Juillet, quand les pluies annoncent la fin de la saison chaude, les paysans débutent la plantation.

 

 

Cela commence par le semis qui au bout d'environ un mois donnera les plants.

 

 

 
rizDSCN4548.JPG
 


 

 

Ces plants seront arrachés, mis en bottes et ensuite repiqués dans les parcelles gorgées d'eau et qui auront été labourées.

 

Certains utilisent encore les buffles pour le labour

 

  

 

rizPLAN.JPG

 

 

 rizDSCN4542.JPG

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

  

 

C’est à cette période que de nombreuses festivités sont organisées durant lesquelles des roquettes artisanales sont tirées dans le ciel pour apporter les précipitations.

 

 

 

 

  

 

  

 

  

 

Le riz est prêt pour la récolte en Octobre ou Novembre.

 

 

 

Elle se pratique encore à la faucille du moins dans ma région.

 

  

 

  

 

 

  

 

Il n y a que le battage qui se fait mécaniquement.

 

  

 

 

 

        

 

 

 

Les fermiers thaïlandais cultivent le riz selon des méthodes traditionnelles ancestrales et vivent en symbiose avec l’environnement en respectant ces terres qui contribuent, année après année, à nourrir la population mondiale. Au contact des paysans siamois, on comprend que, parfois, vivre avec moins mais en harmonie avec ce qui nous entoure peut conduire à un sentiment bonheur et de satisfaction intense.

 

  

 

Malgré un prix d'achat garanti aux agriculteurs, supérieur au cours du marché, pour leur garantir un certain pouvoir d achat, je m'aperçois que dans le village certains se lancent massivement dans la culture de la canne à sucre au détriment de la culture du riz. et dans une moindre proportion dans la plantation d'Hévéas.

 

  

 

Comme disait Fernand Raynaud, "ça eut payé mais ça paye plus".

 

  

 

   

 

  

 

 

 

 

La Thaïlande se retrouve désormais à la troisième place des exportateurs de riz, derrière l’Inde et le Vietnam, avec une chute de 37 % en 2012 par rapport à l’année précédente. 

D’après une annonce du Ministère du Commerce de Thaïlande, le royaume a vendu 6,73 millions de tonnes de riz d’une valeur de 4,63 milliards de dollars, comparée à 10,7 millions de tonnes (soit 6,43 milliards de dollars) en 2011. C’est le taux d’exportation le plus bas depuis l’année 2000, où la Thaïlande avait alors expédié 6,55 millions de tonnes d’après les chiffres conservés par le ministère américain de l’Agriculture.

 

Les exportations de riz au plus bas depuis 12 ans

 

Cette chute dans le classement permet à l’Inde et au Vietnam de se positionner en première et deuxième place respectivement des exportateurs mondiaux de riz. Selon Bloomberg News, l’Inde aurai vendu 10,3 millions de tonnes de riz en 2012, et 8 millions de tonnes pour le Vietnam selon un rapport publié sur le site du Département Général des Douanes du Vietnam le 16 janvier.

L’exportation du riz est en baisse depuis que le gouvernement du Premier ministre Yingluck Shinawatra a mis en place un programme populiste de soutien des prix en octobre 2011. Le gouvernement s’est engagé à acheter le riz des agriculteurs au-dessus des taux du marché (15000 bahts par tonne) pour stimuler les prix intérieurs et augmenter les revenus des populations rurales.


Le gouvernement de Yingluck a défendu ce programme face au scepticisme général en affirmant que l’achat du riz à des prix plus élevés n’aurait aucun impact sur l’exportation.

  

 

Mais c’était sans compter sur ses concurrents d’outre mer. Les stocks ont donc commencé à s’accumuler jusqu’à atteindre 12 millions de tonnes de riz pour la saison en cours 2012-2013, poussant même le gouvernement à louer des hangars désaffectés sur le aéroports pour créer des espaces de stockage supplémentaire.



Source  http://thailande-fr.com/economie/22952-la-thailande-perd-sa-premiere-place-dexportateur-de-riz#axzz2JYXllVJ4

 

 

.


14/06/2013
1 Poster un commentaire

Aprés la Canne à Sucre.....Le Riz

Il y a 3 ans je m'étais aventuré dans la culture de la Canne à  Sucre

Pas trés concluant....

 

http://adieu-la-france-je-prends-ma-retraite-en-thailande.blog4ever.com/je-me-lance-dans-la-culture-de-la-canne-a-sucre

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette année changement de programme, le champ de Canne à Sucre a été remplacé par des  rizières, ce qui devrait, je dis bien devrait, couvrir nos besoins pour l'année.

 

 

6 Aout 2015

 

 Repiquage des plants

 

rizDSCN9875.JPG

 

Préparation des parcelles 

 

rizDSCN9871.JPGrizDSCN9872.JPG



rizDSCN9876.JPGrizDSCN9877.JPG 

rizDSCN9878.JPGrizDSCN9880.JPG

 

A SUIVRE.........................

 

20 Septembre 2015

 

1 (3).JPG

1 (4).JPG

1 (6).JPG

 

 

20 Octobre 2015

 

 

DSCN9943 - Copy.JPGDSCN9944.JPGDSCN9950.JPG




12 Novembre 2015

 

 

La récolte

 

DSCN0175.JPG

 

 

Pour être honnête j'ai tenu 30 mn pas une minute de plus

 

DSCN0174.JPG

 

Pas question de Bronzer, il ne manque plus que les lunettes de soleil.

 

DSCN0176.JPG

 

DSCN0182.JPG

 

DSCN0180.JPG

 

 

 

Petite pause en attendant la "batteuse"

 

DSCN0184.JPG

 

DSCN0185.JPG

 

 

 

15 sacs de riz quand même dont un pour le "batteur" qui se fait payer en "riz"

Trés satisfaits de notre récolte.

Mais l'année prochaine Nan vise les 20 sacs

.

 

 

 

 

.

 

 

 


13/11/2015
5 Poster un commentaire

Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser